Activités familiales et gratuites

Du slam partout, du slam et de la danse, etc.

SB.jpg

Duo danse et poésie

Mon thorax est une maison pleine de fenêtres

Avec Mon thorax est une maison pleine de fenêtres, Stéphanie Beaudoin et Anthony Lacroix conjuguent leurs expériences artistiques pour dire le corps : celui défaillant, fort, amoureux, malade, flétri et intime. Ce spectacle est un endroit où se rencontrent les mots et la danse non pas pour se mettre en scène, mais pour s’accompagner dans une direction et une couleur à la fois unique et rassembleuse. Nous avons toutes et tous un corps à raconter. Photo : Marc Lepage

Samedi 13h00
Vieux Théâtre de Saint Fabien
Gratuit

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
Carpe_Diem_96dpi_©VivienGaumand_NB.jpg

Slam ta Randonnée

Des slameurs et slameuses partout dans le village

Faire une randonnée dans le village et rencontrer des slameurs et slameuses, puis des photographie et des poèmes installés dans le village...

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Samedi 14h00
Départ au Vieux-théâtre de Saint-Fabien

Randonnée NB.jpg
Carpe_Diem_96dpi_©VivienGaumand_NB.jpg
Carpe_Diem_96dpi_©VivienGaumand_NB.jpg

Danse Carpe Diem

CORPS DE TEXTE

Directeur artistique et chorégraphe Emmanuel Jouthe

CORPS DE TEXTE est une série de solos évoluant dans un univers où la littérature et la poésie sont à l’honneur. Ce concept, excroissance du projet ÉCOUTE POUR VOIR, met en mouvement des mots, extraits de romans, poèmes et autres œuvres littéraires, dans des solos de 3 à 4 minutes. Reprenant le thème de proximité cher au chorégraphe, le corps du danseur prend la forme du texte et enveloppe l’imaginaire du spectateur dans un intime tête-à-tête. À l’écoute du sens puissant des mots, le langage corporel se révèle comme un lieu de rencontre et de partage à la fois délicat et rafraichissant. Avec CORPS DE TEXTE, DCD/EJ explore davantage le concept d’identité/relation. 

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Résidence d'artiste Rencontre

RENCONTRE

Marc-Antoine Levesque et Véronique Bilodeau

Quitter la région du Bas-Saint-Laurent et y revenir dans le cadre d’une résidence, permet-il d’avoir un regard nouveau sur le territoire, son histoire? Cette résidence invite les artistes à rencontrer à nouveau le lieu, à faire des des rencontres avec des gens dont les racines sont bien profondes sur le territoire de Saint-Fabien. Cette résidence se veut un moment privilégié entre l’artiste et le territoire et les gens qui y habitent. Fabriqué par l’équipe de Slam Ton Festival, l’itinéraire de la résidence se voudra une plongée, tête première, dans l’univers des artisans et des agriculteurs complices. L’artiste en résidence devra se laisser surprendre par l’itinéraire proposé, il pourrait aussi bifurquer vers des rencontres impromptues, l’ouverture quant aux propositions. Si l’artiste n’a pas de voiture, l’organisation assurera ses déplacements d’un endroit à l’autre.

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
Met V.jpg
SB3.jpg

La criée

Stéphanie Beaudoin

Autrefois, le crieur public était une personne chargée d'annoncer au public de l'information. Profession généralement itinérante, sa fonction consiste à se promener dans la localité, s'arrêter à certains endroits (place publique, balcon de l'hôtel de ville appelé bretèche, carrefour, parvis des églises, parfois juché sur une pierre de criée), annoncer sa présence par un appel sonore (tambourclochettetrompette...) et commencer à lire son texte.

Samedi 19h00
Devant le Vieux-Théâtre